Tout en contraste


Ceux qui suivent mon travail depuis quelques temps déjà le savent bien (et les autres, vous voilà dans la confidence); j'adore, je TRIPPE même, sur les photos de bagues dans un environnement naturel. J'ai commencé à prendre ce genre de photo pour éviter de faire la traditionnelle-mais-kinda-ackward pose des mains des mariés. Parce que personne ne se tient main gauche dans la main gauche de façon naturelle tout en montrant très bien les bagues. J'étais donc à la recherche d'une manière de mettre ces deux petits anneaux bien en valeur, de leur donner la place qu'ils méritent vraiment et pas juste faire une photo ''parce que tout le monde le fait''. Tsé moi pis le quétaine, on s'aime pas ben ben.


J'aime le contraste qu'une feuille colorée apporte à la froideur du métal, que la texture de l'écorce ajoute au coté lisse d'une bague de fiançailles. Dans un rayon de soleil parfaitement placé, dans une fleur séchée, dans un tas d'épines tombées au sol, sur un bourgeon en train d'éclore, après un passage orageux, il y a du beau, du vrai. Il y a ce côté authentique qu'on ne peut tricher ni imiter. Il y a tout ce que je rêve, tout ce que je vois, tout ce que je veux transmettre dans vos photos.


Desfois, surtout durant les séances de fiançailles, je reçois la demande spéciale de faire une photo de ''bague dans la nature'' et ça me fait tellement plaisir! Le fait que vous attendiez ce moment est le signe que vous aussi êtes en train de tomber amoureux de ma folie.


Et petit bonus: pendant que je capte ces images-là, vous avez une petite pause bien méritée!